Votre navigateur est obsolète ! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu
Salti
Salti
Salti
Salti
Danse

Salti

Cie Toujours après minuit
conception Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna

Tout public dès 6 ans
Durée
50 min

Représentations

Représentations scolaires

  • Guibeville

Résumé

Savez-vous danser la tarentelle ?

La tarentelle est une danse connue depuis l’Antiquité. Originaire du sud de l’Italie, elle est réputée être une danse qui soigne. Et pour cause : elle tire son nom de la tarentule, cette araignée mythique dont la morsure cause un profond état de léthargie suivi de mort. Pour survivre au venin, une seule solution : la tarentelle, une danse en ronde très rapide, auquel tout le village de la victime participe.

Dans Salti, nous partons sur les traces de cette danse méditerranéenne à travers trois personnages. Trois ami-e-s qui, pour tromper l’ennui, désignent l’un d’entre eux comme étant le malade, et les deux autres comme danseurs- soigneurs.

De là, chacun devra composer cette danse, ses pas, ses mots, ses chants et sauver la victime. Un conte jeune public qui joue sur le rythme des corps, des sons, du texte pour embarquer le public dans un état de transe. Car ici, la véritable contagion n’est pas celle du venin, mais de l’esprit joyeux et festif de la danse.

On en parle

"Comme tout ce qui tient de l’intime, les battements du cœur, la respiration, Salti ne bruisse pas mais fait un bien énorme. On en sort empli d’énergie et de bienveillance".
NAJA21
"Emportés par la musique, les pieds des spectateurs de 3 à 90 ans, se mettent à battre la mesure. Le pari est gagné. C’est sourire aux lèvres, cœur léger et bonne humeur en bandoulière que l’on quitte la salle."
L’œil d’Olivier

Bord plateau

Rencontre avec l’équipe du spectacle à l’issue de la représentation.

Présentation vidéo

Distribution

Conception, mise en scène, chorégraphie : Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth
Texte : Montlló-Seth
Musiques : Hugues Laniesse
Musiques additionnelles : Bruno Courtin  « Personne ne dort », L’Arpeggiata/Christina Pluhar «  Antidotum tarantolae », Nuova Compagnia di Canto Popolare  « tarantella »
Lumières : Guillaume Tesson
Interprètes : Jim Couturier, Alix Kuentz et Véronique Teindas
Photos : Christophe Raynaud de Lage

Coproduction / Soutien

Coproduction : Scène nationale d'Orléans ; Equinoxe - Scène nationale de Châteauroux
Accueil en résidence : La Pratique, AFA de l’Indre ; Résidences pluridisciplinaires, Chaillot - Théâtre National de la Danse
Avec le soutien de l’ADAMI
La compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France, la Région Île-de-France et reçoit le soutien du département du Val-de-Marne

févr